Anticiper les difficultés

Mots-clés : #aides, #difficultés, #entreprise
A- A A+

Avec votre CCI

La CCI Haute-Marne met à votre disposition un outil d’auto-diagnostic pour évaluer le niveau de difficultés des entreprises.

Une feuille explicative vous propose des solutions possibles en fonction du constat.

 » Télécharger l’outil d’auto diagnostic (PDF, 86.5 Ko).
 » Numéro spécial "Gestion de la Crise" de la CCI 52 en Action (PDF, 340.4 Ko)

Vous vous posez des questions sur la santé de votre entreprise ?

Vous appréhendez l’avenir et ses difficultés ? Contactez nous !

6 règles d’or à retenir

  • La réactivité. Face à ses difficultés, le chef d’entreprise ne doit pas rester isolé. Il doit s’entourer des bons partenaires pour décider vite et fort.
  • La confiance. Plus que jamais, c’est en temps de crise que le chef d’entreprise doit se sentir en confiance et considérer les acteurs économiques comme des partenaires plutôt que comme des redresseurs de tort.
  • L’anticipation. C’est la meilleure des actions. Il faut s’inquiéter tout de suite et mettre en place des outils permettant de voir les difficultés d’où qu’elles viennent
  • La confidentialité. Essentielle, la confidentialité permet de résoudre ses premiers soucis de manière efficace avec les principaux intéressés. Privilégier les solutions en interne
  • L’honnêteté face à soi-même. Si l’entreprise connaît ses premières difficultés, il ne faut pas se voiler la face mais délier les langues et tout de suite agir. Il s’agit de pouvoir affronter l’idée d’être en position difficile, passer cette barrière psychologique. La fierté ne doit avoir aucune place face à la crise. L’amour-propre doit être remisé à plus tard.
  • La communication. Importante en période de crise et trop souvent négligée, elle permet pourtant de mieux passer le cap en mobilisant les salariés.