Préparer sa cession

Mots-clés : #cession, #entreprendre, #entreprise, #reprise
A- A A+

Parcours du cédant

Pourquoi vous préparer à transmettre votre entreprise ?
Quels que soient la taille ou le type de l’entreprise, sa cession est un acte de gestion qui ne s’improvise pas. Les conséquences de la transmission d’une entreprise sont multiples (changement de vie du cédant, impact sur son patrimoine, pérennisation de l’entreprise, avenir des salariés, …) et ne laissent pas place à l’improvisation. Elles méritent une réflexion préalable et une préparation rigoureuse.

Votre entreprise est-elle prête à être cédée ?
La cession de votre entreprise sera satisfaisante si vous arrivez à concilier :

  • l’assurance de sa pérennité (relève de la gestion de l’entreprise)
  • la réalisation de votre capital (relève de votre gestion patrimoniale)
    Ces deux approches étant de nature différente et parfois contradictoire, une anticipation permettra d’en faciliter l’optimisation.

Comment optimiser fiscalement la cession ?
Selon le type d’opération envisagée (transmission familiale, cession à des salariés ou cession à un tiers), les conditions financières de vente et la fiscalité pourront varier.

Comment approcher au mieux la valeur de votre entreprise ?
Le cédant attend beaucoup de la valorisation de son entreprise dans laquelle il voit le résultat d’années de travail et de sacrifices. Il est souvent déçu par le résultat de l’évaluation. Il doit être conscient que le repreneur n’achètera pas le passé de l’entreprise mais un potentiel viable de rentabilité et de développement. Le prix de vente sera de toute façon différent de l’évaluation car il résulte de la rencontre entre une offre et une demande et découle de la négociation entre ces deux parties.

Comment trouver un repreneur ?
Trouver un repreneur va nécessiter de communiquer sur votre volonté de cession. Or, pour une PME en province, un minimum de confidentialité est de rigueur pour ne pas effrayer les salariés ou les clients, ni exciter les concurrents. Il va falloir trouver un juste milieu et procéder progressivement.

Quels conseils pour réussir la négociation ?
Pour le cédant, la négociation consiste en la fixation du prix de vente mais aussi des conditions de cession qui peuvent être tout aussi importantes dans le contrat final. C’est un moment délicat parce que les intérêts des deux parties en présence peuvent être opposés ; ce sera un test pour mesurer la nature des liens entre le cédant et le repreneur.