Préparer votre projet

Le parcours du repreneur

Reprendre une entreprise, en quoi cela consiste-t-il ?
Reprendre une entreprise c’est se trouver en situation, un jour, de remplir un chèque d’un montant important à quelqu’un, en contrepartie de sa signature au bas d’un certain nombre de documents juridiques attestant du transfert de propriété et des conditions et modalités selon lesquelles il s’opère.

Se préparer à l’enjeu
On dit qu’il n’est de vent favorable pour celui qui ne sait où aller. Donnez-vous les meilleures chances de convaincre vos interlocuteurs en étant vous-même convaincu. Pour cela, consacrez un peu de temps à réfléchir à ce que vous vous voulez faire. Laissez vos aspirations, vos compétences, vos goûts, vos contraintes personnelles, vos attentes, vos expériences guider la définition de votre projet.

Trouver une entreprise à reprendre
Maintenant que vous savez ce que vous recherchez, la prospection peut commencer ! Comme tout bon commercial, comprenez d’abord comment est organisé le marché et comment il fonctionne. Vous découvrirez que le marché est plutôt confus et qu’il n’y a pas de voie royale : contactez votre Chambre de Commerce et d’industrie, activez vos réseaux, parlez de votre recherche autour de vous, consultez les bulletins d’opportunité et les sites internet qui couvrent votre recherche, abonnez-vous aux revues papier et électroniques, contacter les intermédiaires.

Diagnostiquer et évaluer
Vous avez reçu un dossier plutôt succinct (de quelques lignes à quelques pages) et l’affaire vous intéresse. Vous allez alors rechercher l’information qui va vous permettre d’apprécier ses points forts et les points faibles et prendre le temps de la "sentir" et de vérifier qu’elle vous convient. Vous ne ferez pas toutes les études en même temps ni en une seule fois, mais plutôt de façon progressive, au fur et à mesure que se confirmera l’intérêt réciproque que vous avez à poursuivre les discussions avec le cédant.

Monter le plan de reprise
La reprise d’une entreprise peut, juridiquement, prendre de nombreuses formes. Pour franchir cette étape, il faut bien comprendre la distinction entre deux notions : la structure juridique (le "contenant"), et le fonds (le "contenu").

Financer la reprise
Le financement est souvent un sujet traité en dernier. C’est une erreur que vous ne devrez pas commettre. Même si vous n’aurez besoin de rassembler les financements qu’en conclusion de votre recherche, informez-vous le plus tôt possible de ce qui est faisable. Sachez comment raisonne une banque pour un crédit, quel montant elle est susceptible de vous prêter selon les caractéristiques d’une affaire.

Négocier et conclure
Parmi les entreprises présentées vous voulez avancer et conclure avec l’une d’entre elles ? Sachez que la négociation a commencé au premier coup de fil ! La dernière ligne droite est toutefois capitale. En effet, c’est au cours de cette étape que sont définis, outre le prix de cession, toutes les conditions et engagements respectifs du cédant et du repreneur. Ne vous engagez dans cette discussion que lorsque vous maîtrisez tous les éléments permettant de contrôler, de décider et de réajuster vos positions en connaissance de cause.

Devenir le dirigeant
Tout commence ....
Vous allez à présent « prendre les rênes » de l’entreprise et mettre en application le plan de reprise.
Cela va vous conduire, dans un premier temps, à rassurer, observer et conforter votre connaissance de l’entreprise. Vous allez devoir prendre les premières mesures commerciales et de gestion qui prouveront rapidement votre aptitude à diriger.

 » Pour en savoir plus, téléchargez le guide du repreneur (PDF, 227.6 Ko)