Actu CA

A- A A+

Champagne-Ardenne Actualités

  • Une actu quotidienne et hebdomadaire, présélectionnée et résumée !
  • Un outil d’information complet et permanent à consulter selon vos disponibilités et besoins.

Châlons - L'agglo fait sa pub à Reims.

Cités en Champagne a loué un stand sur le forum Avenir étudiant qui se tient le 27 novembre au parc des expositions de Reims. Objectif : y présenter ses formations post-Bac, notamment dans les domaines du transport, de la santé et du social. La Maison de l'étudiant y présentera également l'offre d'accueil à Châlons. La manifestation sera aussi l'occasion de détailler le Bachelor de technologie ouvert à l'Ensam, un nouveau diplôme de niveau Bac +3. L'agglomération compte 2 000 étudiants et vise les 3 000 d'ici 2020, dans le cadre du programme Campus 3 000.

Economie régionale
Source : L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE du 26/11/2014 en page 11

En image à l'Elysée.

Le 25 novembre, lors d'une cérémonie privée au palais de l'Elysée, le président de la République a remis à Jean-Pierre Bouquet, maire de Vitry-le-François, les insignes de Chevalier de la Légion d'honneur.

Economie régionale
Source : L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS du 26/11/2014 en page 6

Entreprises : le climat des affaires s'améliore enfin.

Selon l'Insee, le moral des patrons français s'est amélioré au mois de novembre (+3 points), ce qui n'était pas arrivé depuis septembre 2013. "Les chefs d'entreprise semblent réagir à trois éléments favorables : la chute du prix du pétrole, la dépréciation de l'euro et la politique de taux bas pratiquée par la BCE" analyse Hélène Baudchon, économiste chez BNP Paribas. Pour autant, il est encore trop tôt pour parler de reprise. > L'impact de la baisse du prix du pétrole est supérieur à celui du Cice pour l'industrie.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 26/11/2014 en page 2

La tactique de la gendarmerie pour recruter.

Le Centre d'information et de recrutement de la gendarmerie de Reims a engrangé 800 candidatures sur l'ensemble de la Champagne-Ardenne en 2013. Le centre a pour mission de prospecter et d'éveiller, chez les jeunes, l'envie d'intégrer la gendarmerie qui offre un panel très varié de spécialités : gendarmes de brigade, pilotes d'hélicoptère, motards, plongeurs, maîtres-chiens, techniciens en identification criminelle, ainsi que secrétaires, comptables, informaticiens, mécaniciens, cuisiniers, paysagistes... A noter que la clôture des inscriptions pour le concours d'officier supérieur de la gendarmerie (niveau Bac +5 exigé) est fixée au 5 décembre prochain. > 9 000 postes ouverts chaque année.

Economie régionale
Source : L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS du 26/11/2014 en page 11

Le compte personnel de formation sur les rails.

A partir du 6 janvier, chaque personne active, qu'elle ait un emploi ou qu'elle soit au chômage, pourra avoir accès à son Compte personnel de formation (CPF) sur le site http://www.moncompteformation.gouv.fr/. Cet outil a pour objectif de permettre aux salariés de capitaliser des droits à la formation tout au long de leur carrière professionnelle là où le Droit individuel à la formation (DIF) restait lié au contrat de travail.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 26/11/2014 en page 5

Enseignants et industrie : la fin des clichés.

Selon un sondage mené par l'Ifop auprès de 600 enseignants exerçant dans le secondaire et le supérieur, plus de 80 % d'entre eux ont une image positive de l'industrie. Ils sont néanmoins "désireux de plus de ponts entre école et industrie". > Les Français aussi aiment l'entreprise.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 26/11/2014 en page 5

Réforme territoriale : Ainsi soit-il !

L’assemblée nationale a voté le rapprochement Champagne-Ardenne-Alsace-Lorraine, un choix auquel les élus marnais étaient férocement opposés tandis que les Aubois et Ardennais étaient favorables au rapprochement avec l’Alsace. En page 13, les élus ardennais s’expriment et voient dans cette réforme une ouverture vers l’Allemagne. La position des élus marnais est claire : pour continuer à exister, tant sur le plan économique qu’administratif, il faut organiser un axe métropolitain autour de Reims, Epernay et Châlons. Jean-Paul Bachy voit, pour sa part, « des parlementaires régionaux qui jouent leur carte personnelle en crachant sur la Région… » - Explications…

Economie régionale
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 24/11/2014 en page 12

Créateurs d’entreprises : vos idées paient !

Le concours « J’ai une idée » a été lancé il y a cinq ans pour « aider à créer des entreprises en Champagne-Ardenne mais aussi aider à donner, insuffler l’esprit d’entreprendre dans la région » a souligné Sylvain Convers, président de la Commission Entrepreneuriat, représentant François Cravoisier, président de la CCI Champagne-Ardenne, lors de la remise des prix aux lauréats. Ce concours bénéficie de l’appui financier de la Région. « J’ai une idée » a une nouvelle fois remporté un beau succès avec 155 dossiers (107 en 2013) sur les quatre départements. Le 24 novembre à la CCI Reims-Epernay, les six lauréats 2014 ont reçu leur prix : - Catégorie « Création d’entreprise », entreprise créée depuis moins de 3 ans : 1er prix 4 000 euros : Arnaud Clement - Cecoplast à Saint-Vallier-sur-Marne (Haute-Marne) ; 2e prix 2 000 euros : Stéphanie Bouteiller- Atypac à Reims (Marne) ; 3e prix 1 000 euros : Willy Lachambre - Ciggo.fr à Vrigne-aux-Bois (Ardennes). - Catégorie « Envie d’entreprendre », idée ou projet de création d’entreprise (non créée au 31 octobre 2014) : 1er prix 1 500 euros : Aurélie Martin - Arion Innovation à Chesley (Aube) ; 2e prix 1 000 euros : Olivier Manette - Dreamspeed à Reims (Marne) ; 3e prix 500 euros : Sylvie Chardey - Secrétaire indépendante à Saint-Rémy-en-Bouzemont (Marne).

En savoir plus

A retenir
Source : COMMUNIQUE DE PRESSE du 25/11/2014

Usine du futur : 6 Haut-Marnais retenus par la Région.

Les entreprise 3A (Nogent), 3P (Langres), Chesneau (Sarrey), Mécanique générale langroise (Saint-Geosmes), RIB (Saint-Dizier), et Gillet Group (Nogent) sont les seules entreprises haut-marnaises parmi les 72 entreprises retenues par la commission permanente du Conseil régional dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt "Usine du futur". Cette opération veut répondre aux problèmes de sous-investissement qui touchent particulièrement les entreprises champardennaises. C'est pourquoi le Conseil régional a souhaité accompagner les entreprises en vue d'améliorer leur compétitivité. Pour cela, les entreprises font appel à un conseil extérieur pour les aider à mettre en place un investissement ou un plan d'actions en lien avec les priorités régionales et s'engagent dans un investissement productif matériel ou immatériel en lien avec les priorités régionales.

Economie régionale
Source : LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE du 25/11/2014 en page 5

L'industrie française appelée à miser sur la Chine.

Face à un contexte économique moins favorable, une intensification de la concurrence et un environnement réglementaire plus complexe, est-il toujours possible de faire des affaires en Chine ? Oui, selon Frédéric Fessart, associé au cabinet OC&C, "la Chine est un marché rentable pour les sociétés qui y investissent". Le pays a toutes les chances de représenter, entre 2013 et 2019, 22 % de la croissance mondiale.

International - Marchés
Source : LES ECHOS du 26/11/2014 en page 18

Les patrons de l’économie sociale veulent leur part du CICE.

L’ESS (Economie sociale et solidaire) est composée d’associations, mutuelles, coopératives et sociétés commerciales à but social, soit 200 000 entreprises au total, représentant 10 % du PIB et 12 % des emplois privés. Leurs dirigeants souhaitent l’instauration d’un « CICE associatif », au taux de 4 % et avec la même base de calcul que le CICE. Ce crédit d’impôt associatif est évalué à 500 M€.

Juridique et fiscal
Source : LE FIGARO ECONOMIE du 26/11/2014 en page 21

Petitjean : le comité d’entreprise plaide pour un vrai projet industriel.

En dix ans, l’entreprise Petitjean de Saint-André-les-Vergers a connu 9 directions différentes et a vu son activité baisser de moitié avec un chiffre d’affaires passant de 78 M€ en 2003 à 46 M€ en 2014. Aussi avec le soutien d’experts économiques des cabinets Diagoris et Interaxis, le comité d’entreprise a présenté, au personnel et à la direction, un nouveau plan avec 67 suppressions de postes, pour la plupart des départs en retraite, contre 192 initialement prévus dans le plan de la direction. Pour rappel, deux actions judiciaires sont toujours en cours. L’expert nommé par le Tribunal de commerce rendra sa copie avant le 22 décembre prochain.

Entreprises à la Une
Source : L'EST ECLAIR du 26/11/2014 en page 2

Réforme territoriale. Comment vos députés ont voté la carte.

Les députés champardennais ont confirmé leurs divergences sur la nouvelle carte des régions métropolitaines lors du vote à l’Assemblée nationale, le 25 novembre.

Economie régionale
Source : L'UNION du 26/11/2014 en page 4

Environnement. Haro sur les panneaux publicitaires.

La Ville de Reims, à l’instar de Grenoble, ne remet pas en cause la publicité urbaine et a reconduit, en 2012, son contrat avec la société Decaux qui porte sur l’installation et la maintenance de 750 « faces publicitaires ». Les communes de la région cherchent à trouver le bon compromis entre protection des paysages et affichage publicitaire. Pour l’association Paysages de France, qui s’est battue pour faire démonter le totem Ikea devant le magasin de Reims Thillois, « la réglementation n’est pas respectée ».

Economie régionale
Source : L'UNION du 26/11/2014 en page 3

Ay. Main dans la main pour développer l’activité économique.

Dominique Lévêque, président de la Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne, et Jean-Paul Pageau, président de la CCI Reims-Epernay, ont signé, le 25 novembre, une convention pour formaliser un partenariat qui existe depuis plusieurs années. Objectifs : accompagner les entreprises dans leurs projets de développement, promouvoir l’entrepreunariat, favoriser les rencontres et les échanges entre les acteurs économiques et soutenir ceux de la filière liée au champagne.

Dans les CCI
Source : L'UNION EPERNAY du 26/11/2014 en page 11

Mattress Holding (ex-Cauval industries) : Gilles Silberman s’appuiera sur Jean-Louis Baillot.

L’ancien directeur général d’Ikéa France, Jean-Louis Baillot, reprendra, le 1er décembre prochain, la direction opérationnelle du groupe d’ameublement (Dunlopillo, Simmons, Pirelli, Steiner). Ainsi dans le projet de réorganisation des entreprises Diva et Latfoam de Bar-sur-Aube, la fabrication de canapés devrait cesser mais, aux sommiers fabriqués à Bar-sur-Aube pour les marques Dunlopillo, Dodo et Pirelli, devraient s’ajouter ceux de la marque Simmons, augmentant ainsi potentiellement l’activité.

Entreprises à la Une
Source : L'EST ECLAIR du 26/11/2014 en page 18

Centre nucléaire de production d’électricité.

Le forum des métiers du nucléaire, organisé le 25 novembre par l’association Peren et Pôle Emploi, a permis de pourvoir 48 % des postes intervenant directement sur le site nogentais sur les 143 offres en CDI ou CDD proposées par 23 entreprises.

Economie régionale
Source : L'EST ECLAIR du 26/11/2014 en page 27

Trop de labels dans la restauration.

Le président du réseau des CCI, André Marcon, restaurateur de métier, s'insurge contre un décret en préparation prévoyant de créer un label d' "artisan cuisinier". "Les gouvernements ont dépensé une fortune pour promouvoir le maître restaurateur puis le fait maison, si on ajoute maintenant le maître cuisinier, le consommateur va s'y perdre", tempête le frère du chef étoilé Régis Marcon. (Texte intégral)

Produits et marchés
Source : LES ECHOS du 26/11/2014

La construction de logements plonge encore.

Selon les dernières statistiques publiées le 25 novembre, les mises en chantier ont encore baissé de 5 % entre août et octobre, à 72 800 unités. Entre novembre 2013 et octobre 2014, le recul se monte à 11,4 %, soit 301 400 unités. Cette dégradation a un impact négatif sur l’emploi. En 2013, 25 000 postes ont été supprimés dans la construction et 7 500 en 2014. Pour remédier à cette situation, Manuel Valls a annoncé, en août dernier, un plan de relance de la construction : dopage du prêt à taux 0, investissement locatif élargi et normes de construction assouplies.

Produits et marchés
Source : LE FIGARO ECONOMIE du 26/11/2014 en page 24

En Bourse, le blues des petites valeurs.

Les inquiétudes sur la situation géopolitique et la croissance économique ont eu raison des PME-ETI cotées à la Bourse de Paris, qui ont baissé de manière plus importante que les grandes valeurs, ces derniers mois. Cependant, les spécialistes restent confiants pour l’année 2015. > Les défauts des PME-ETI cotées passés au crible.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 26/11/2014 en page 27

Distribution - Les surgelés Picard à vendre.

Picard est de nouveau en vente. La société d’investissement britannique, Lion Capital, prépare la cession du groupe français de surgelés, 4 ans après l’avoir racheté pour plus de 1,5 Mrd€, à BC Partners. Une banque a été mandatée. Picard (920 magasins en France) génère 1,4 Mrd€ de chiffre d’affaires.

Gestion et stratégie
Source : LE MONDE ECO & ENTREPRISE du 26/11/2014 en page 4

Monthermé - La saison touristique s’est achevée en beauté.

Dernièrement, le président de l’Office de tourisme des Boucles de Meuse et Semoy a dressé le bilan de l’année 2014, plutôt satisfaisant. Jusqu’au 31 octobre dernier, la structure a accueilli 5 095 visiteurs. Le musée de la métallurgie de Bogny-sur-Meuse a enregistré 2 960 entrées et le camping du Port Diseur 5 441 nuitées. Le port communautaire de Monthermé et les haltes de Joigny-sur-Meuse, Laifour et Bogny-sur-Meuse totalisent un ensemble de 4 062 passages. Pour sa première année, le bateau Le Roc a enregistré la venue de 4 000 passagers à son bord et la création de deux emplois saisonniers. Les deux seuls bémols évoqués : l’absence d’aires de camping-car dans la vallée de la Semoy et le stationnement de celle de Bogny-sur-Meuse.

Economie régionale
Source : L'ARDENNAIS du 26/11/2014 en page 13

Le Sénat vote une baisse des dotations de 2 milliards en 2015, au lieu des 3,6 milliards prévus.

A la veille de l'ouverture du Congrès des maires, le Sénat a décidé, le 24 novembre dernier, de réduire la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités, prévue dans le budget 2015. Il a aussi voté la suppression de la dotation de soutien à l'investissement local créée par les députés.

En savoir plus

Tendances économiques
Source : LOCALTIS.INFO du 25/11/2014

E-commerce - Le cap des 11 Mrds d’euros prévu à Noël.

Les études se multiplient et sont parfois contradictoires. Néanmoins, la Fevad l’assure : les ventes de Noël sur Internet vont bien progresser en 2014, de l’ordre de 10 % par rapport à 2013. Elles devraient atteindre les 11,1 Mrds€ sur la période, contre 10 Mrds€ l’année dernière. Une forte croissance en ligne avec l’évolution de l’e-commerce en 2014. Sur les 9 premiers mois de l’année, la progression du CA du secteur s’est établie à 11 %. Une croissance qui s’explique par le boom des marketplaces. Selon la Fevad, elles ont progressé de 45 % au 3ème trimestre et représentent désormais 21 % du volume d’affaires des sites qui en possèdent. Forte croissance enfin pour les achats sur smartphones et tablettes (+52 %, à 1 Mrd€). Le m-commerce pèse désormais 15 % de l’e-commerce global, contre 11 % un an plus tôt. Seul point noir pour le secteur : l’évolution du panier moyen. Ce dernier n’en finit pas de chuter et s’est établi au dernier trimestre à 81 euros (87,50 en 2013). (Texte intégral)

Produits et marchés
Source : LSA du 27/11/2014 en page 16
Focus